Guinot - Dessin

 

Après avoir passé un BAC S, Guillaume Guinot a recherché une profession dans un domaine technique comportant mathématique et informatique tout en lui permettant de ne pas rester cantonné entre quatre murs dans un bureau d'étude.

Son choix s'est porté sur le métier jadis appelé arpenteur...

Guillaume Guinot est donc géomètre. C'est en passant avec succès une formation diplômante de technicien supérieur géomètre-topographe à l'AFPA d'Égletons en Corrèze dans le Limousin qu'il a embrassé cette carrière.

Le diplôme en poche, il est rapidement embauché dans l'entreprise de travaux publics Désertot (21), entreprise dans laquelle il reste neuf ans au bout desquels il se lance à son compte. Il effectue des de travaux de réalisation de fonds cartographiques en classe A (précision de l'ordre du demi-mètre) sur de gros réseaux (report de réseaux) pour des entreprises tels qu'ERDF.

Il effectue également des études VRD (Voirie et réseaux divers) pour ce même type d'entreprises ainsi que études d'implantations de bâtiments/structures.

 

 

Armé d'équipements de pointe tels que tachéomètre robotisé*, GPS de grande précision -de l'ordre du centimètre – et de logiciels de dessins professionnels, Guillaume produit des plans de relevés, de métrés, de récolement ou de cubature (la transformation d'un volume de formes quelconques en un cube de volume égal).

 * Le théodolite est un appareil servant dans les mesures d'angles horizontaux et verticaux pour déterminer des directions et les distances. Le  tachéomètre robotisé permet à une seule personne d'effectuer tous ces relevés.

À propos du métier de géomètre :

Il faut distinguer les géomètres-experts et les techniciens géomètres. Les premiers possède un diplôme de niveau ingénieur (BAC +5), le second d'un niveau BAC +2.

Les géomètres-experts dont l’activité est encadrée par la loi (loi du 7 mai 1946) doit être inscrit au tableau de l’Ordre des géomètres-experts. Il est le seul habilité à disposer du monopole de « dire » la propriété en fixant les limites des biens fonciers. Il doit avoir de solides compétence à la fois techniques et juridiques.

Le technicien supérieur géomètre-topographe, est fréquemment le collaborateur direct du géomètre-expert. Il réalise des levés topométriques à partir d'éléments fixes, existants et durables sur le terrain afin de procéder à l'établissement de plans topographiques pour réaliser des projets fonciers, d'infrastructures ou d'implantations d'ouvrages (voiries, réseaux divers).

 

Le saviez-vous ?
« Géomètre » vient des termes grecs Gaïa ou Gê, la déesse de la Terre, la Terre-Mère des anciens, et de metron qui signifie mesure. Le géomètre est donc la personne qui mesure la Terre.

 

Un vieux métier :
Près de 4000 ans avant notre ère, les Chaldéens représentaient déjà sur des tablettes à l'aide de formes géométriques simples, les parcelles mesurées, les superficies et les désignations des biens ainsi que des informations sur le relief (source Wikipedia).

Contact :
Guillaume GUINOT – Gérant de Guinot-Dessin EURL–

SIRET : 508 488 798 00010 - APE : 7410Z

Tél.-Fax : 03 80 75 66 20

9, rue Lazare Carnot - 21 120 Gemeaux

contact@guinot-dessin.fr